"Bons Baisers de Paris par Léon Zeytline" - 2017

60 toiles ensoleillées célèbrent l’élégance de la vie parisienne, sur les grands boulevards et aux terrasses des cafés chics, à la Belle Epoque et dans les Années folles.

Bons Baisers de Paris

par Léon Zeytline (1885-1962)

Du 29 avril au 5 novembre 2017

peinture représentant deux personnages penchés sur le pont Alexandre 3, avec la Tour Eiffel en arrière plan)

trois jeunes femmes se promenant gaiement ensemble sur un boulevard à la Belle Epoque

Une exposition pour les amoureux de Paris et de la peinture, des premières automobiles et de la mode.,,

La folie de Pigalle et son Moulin Rouge, les quartiers pittoresques et les monuments inspirent Léon Zeytline, peintre post-impressionniste d’origine russe, à qui l’on doit plus de 500 scènes parisiennes.

C’est dans le détail de chaque tableau que l’on découvre le Paris d’antan. Les pinceaux de Zeytline reconstruisent les monuments parisiens. Epaisse et généreuse, sa peinture s’appuie sur un dessin solide et précis pour bâtir de ses couleurs les longues perspectives haussmanniennes. Comme les cartes postales ou les gravures des journaux, ces tableaux célèbrent la modernité du 20e siècle naissant : les calèches côtoient les premiers tramways et les bus. Il est amusant de lire les réclames sur les colonnes Morris et d’apercevoir les nouvelles entrées du Métropolitain dans le style Art Nouveau. Quant aux garçons de café, ils portent déjà leur veston noir et leur tablier blanc. Les hommes arborent des canotiers comme les vedettes du music-hall. Les parisiennes aiment se promener dans un souffle nouveau de liberté. On les retrouve sur les scènes des cabarets ou accoudées au comptoir d’un café-concert. Le champagne pétille dans les flûtes que la mode préfère aux coupes pour admirer les chapelets scintillants du vin le plus festif ! Ce Paris joyeux et magnifique est à partager entre toutes les générations.